Carole, la fondatrice 

CaroleAliyaCréative dans tous les sens du terme, passionnée par tout ce qui peut améliorer la vie de chacun, l’apaiser, l’adoucir, et toute la beauté que peut offrir cette vie, nous permettre de nous remettre en route, nous offrir un espace de respiration, je suis très heureuse que ce projet de développement d’un espace intérieur ait enfin germé. C'est une véritable renaissance après toutes ces années les volets fermés !

La danse, l’expression artistique et corporelle, la créativité, la poésie, ont toujours beaucoup d’importance dans ma vie. Je suis une ancienne patineuse artistique, même si j’ai commencé par 2 ans de danse classique. A l’adolescence, ce fut la gymnastique et l’escrime qui m’intéressèrent. La compétition ne m’a jamais motivée. Je n’ai jamais pu faire du haut niveau, même si je rêvais de faire sport-études. Heureusement, je me le suis épargnée. Depuis des années, je me suis orientée vers la pratique de la conscience corporelle, le mouvement en douceur et en profondeur. Ce qui est primordial pour moi, dans tous les aspects de ma vie, c’est d’aller en profondeur, toujours explorer plus amplement.

J’ai eu la grâce d’assister à beaucoup de ballets, invitée par mon amie de toujours, danseuse à l’Opéra de Paris. Mon préféré est le Sacre du Printemps de Pina Bausch. Je suis subjuguée devant leurs mouvements, si puissants et si frêles à la fois, dans ce corps incroyable et ce rythme si palpitant offert par Pina.

Après une maîtrise en communication, j’ai suivi des études d’ethnologie, spécialisation santé à l’université de Brest et d'éthnomédecine à Paris, pour mieux comprendre notre corps, la maladie, la santé et les médecines de part le monde. Un docteur m’a confié que tous les médecins devraient suivre une telle formation et s’enrichir de toutes ces compréhensions, ces ouvertures qu’apporte l’ethnologie. C’était passionnant et m’a procuré beaucoup plus d’amplitude dans ma vision de la vie, telle une porte immense ou un champ infini qui s’ouvrait instantanément. A l’université de Bordeaux, ils ont d’ailleurs une section de recherches incroyable. Ce fut pour moi le commencement d’un approfondissement envers les différentes approches thérapeutiques. Je me suis également intéressée aux soins palliatifs. La Conscience, le Corps, tout est lié. Tout est à explorer. La psychologie n’est qu’une infime part, hélas très limitée puisqu’elle se contente de nourrir et d’entretenir uniquement le mental, alors qu’il est déjà si chargé et nous ne faisons que tourner en rond, avec quelques soubresauts de conscience… L’inconscient restera inconscient pour longtemps si nous n’y mettons pas de conscience justement.La conscience est la véritable porte de libération et de guérison. Et les outils sont nombreux.

Depuis l'an 2000, je me suis orientée plus précisément sur les questions de la conscience et de notre monde intérieur. Je suis devenue spécialiste en ces domaines.

Aujourd’hui, cela va s’animer différemment puisque maintenant, l’espace est là. Aménagé, il ne demande qu’à être dévoilé.

Je me régale à faire profiter de ce lieu toutes les personnes désireuses de s’offrir du mouvement dans leur corps, de s’exprimer avec leur potentiel et leur créativitéNous avons tellement de choses en nous qui ne demandent qu’à s’éveiller ! En voici, l’opportunité.

Je me suis amusée aussi à réaliser quelques vidéos amatrices pour le projet où j’ai expliqué l’histoire du lieu et pourquoi il m’anime tant. Je vous invite à découvrir la présentation en image et son ! Egalement, j’ai réalisé quelques courtes interviews des professeurs et animateurs : à découvrir en vidéo puis s’offrir de passer la porte et d’explorer vraiment.

Pour me découvrir églamenent dans mes spécificités : méditation, accompagnement individuel et danse.

Douce journée

Nom

Merci d'utiliser cette adresse : espacechrysalide @ outlook.com (supprimer les espaces avant et après @ pour que l'email marche)

Recevoir la lettre d'information Espace Chrysalide
[S'inscrire]